Loi PACTE : la simplification comptable, une mesure de protection des informations

La loi PACTE offre la possibilité aux moyennes entreprises (moins de 40 meuros de CA et moins de 250 salariés) de ne publier qu’une présentation simplifiée de leurs comptes de résultat. N’hésitez pas à utiliser cette opportunité. Outre qu’il s’agit d’une simplification de vos obligations comptables, c’est surtout un outil de protection de vos informations stratégiques.

En effet, la lecture attentive des bilans, comptes de résultat détaillés et rapports des commissaires aux comptes permet d’obtenir de très nombreux renseignements sur une entreprise, sa stratégie, sur sa santé financière et même celle de ses clients. Les comptes publiés livrent, en accès public, vos forces et faiblesses. Toute attaque concurrentielle ou financière sur une entreprise commence par une étude comptable.

La loi PACTE ne va pas encore assez loin. Il n’y a aucun intérêt à obliger à un exhibitionnisme comptable des entreprises qui ne font pas appel à de l’épargne publique (cotation en bourse). La confidentialité des comptes ne nuit pas à l’information des personnes qui peuvent légitimement en avoir besoin (actionnaires, créanciers, banques…) puisque celles-ci peuvent les demander.

Astéroïde : la simulation d’un impact finit par la destruction de New York !

http://ow.ly/Kngi30oIdBn

Un passionnant exercice international de gestion de crise a eu lieu du 29 avril au 3 mai dernier. Il s’agissait d’anticiper la chute d’un astéroïde sur la Terre et de coordonner les mesures à prendre au niveau international pour sauver l’humanité. Cette année, les décisions qui ont été prises ont permis de sauver la planète mais la ville de New-York a été détruite.

Le plus intéressant dans ce type d’exercice est le RETEX, ou retour d’expérience, savoir tirer les leçons de ce qui vient de se passer pour améliorer la gestion de la prochaine crise.

La probabilité d’un impact d’astéroïde n’est certainement pas à prendre en compte dans le Plan de Continuité d’Activité (PCA) d’une PME, mais pour chacun, un exercice bien conduit permet de mettre le doigt sur les difficultés qui ne manqueront pas de surgir le jour ou une vraie crise surviendra.