http://www.lefigaro.fr/securite-la-prise-de-conscience-des-entreprises-francaises.php

Cet article publié dans le « Figaro économie », s’intéresse au développement des besoins en sécurité/sûreté au sein des entreprises. Il souligne la diversité des risques et donc des différentes facettes de la fonction « management des risques » :

 

 

 

 

  • sécurité des collaborateurs expatriés ou en déplacement professionnel,
  • gestion et sûreté des informations,
  • sécurité des sites,
  • due-diligence,
  • sécurité des réseaux…

On pourrait également ajouté à cette liste le besoin de comprendre et de maîtriser son écosystème :

  • intelligences stratégiques,
  • circuits décisionnels,
  • management inter-culturel…

Comme l’explique très bien Olivier Hassid, directeur conseil «sécurité et sûreté» pour le cabinet PwC, cette fonction nouvelle peut présenter un coût important. Si les grands groupes ont pu se doter de directions sûreté solides et font appel à des structures extérieures avec des surfaces multinationales, les ETI et les PME, faute de pouvoir s’offrir de tels services, ne doivent pas, pour autant, négliger leur sécurité économique et elles ont l’obligation de se préoccuper de la sécurité physique de leurs collaborateurs.

Une externalisation de la fonction sûreté, avec des services de conseils, de formations ou d’accompagnement est tout a fait possible. Les compétences existent, il est vrai qu’il n’est pas toujours possible d’estimer et de juger de leur crédibilité et de leur niveau de professionnalisme.

En la matière, le spécialiste universel n’existe pas, privilégiez un consultant de confiance et d’expérience capable de comprendre l’ensemble vos besoins et travaillant en réseau avec d’autres professionnels qui pourront pleinement y répondre.

 

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail