On pouvait difficilement y échapper. Les jouets connectés, ceux qui interagissent si merveilleusement avec les enfants, qui leurs parlent et leurs répondent, peuvent être utilisé pour récupérer auprès de nos bambins des informations.

A des fins purement marketing nous dira-t-on ? En est-on sur ? Ils fut une époque et des lieux où le régime interrogeait les enfants pour vérifier la fiabilité des parents. Ce n’est plus nécessaire, il suffira d’isoler et récupérer dans le « cloud » les conversations que l’enfant aura eux dans la journée avec sa poupée….

Plus inquiétant encore, ces jouets, dit intelligents, peuvent être hackés. Les pirates pourront bientôt entrer en conversation avec l’enfant…… Finalement, un cheval en bois ou une poupée de chiffons, ont beaucoup plus de magie,

Joyeux Noël

www.lebigdata.fr

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail